"J'ai discuté deux fois avec le PSG" — Samir Nasri


"J'ai discuté deux fois avec le PSG" — Samir Nasri

Share

La seconde fois où Nasri aurait été contacté par le club parisien, c'est lorsque Laurent Blanc était entraîneur, et où le choix s'est porté sur Cabaye. Je l'avais vu à Marseille deux ans auparavant, j'avais une bonne relation avec lui. Il avait préféré partir à Manchester City la première fois, puis rester chez les Skyblues la seconde. Même si on a le même agent. N'appelle pas Bernes, appelle moi.

Ce dimanche, Samir Nasri est revenu sur plusieurs rumeurs évoquant son transfert au Paris Saint-Germain au cours des années précédentes. Au moins c'est fait, c'est clair, c'est carré. "Bien sûr. Je l'ai vécu aussi", répond Nasri. Je suis désolé, la saison que Hatem fait à Nice, il doit être à l'Euro. "C'est assez bête de se passer d'un joueur comme ça, alors que tu peux avoir une attaque Mbappé, Benzema, Griezmann, Dembélé... c'est une bêtise pour moi". Benzema a eu des déclarations malheureuses dans Marca, et on a décidé que c'était pour ça. Parce que si on écoute le président Le Graët, lui est ouvert à ce qu'il revienne.

Écarté de l'équipe de France depuis 2013 par Didier Deschamps, Samir Nasri dénonce le "racisme ambiant" que subissent les joueurs d'origines maghrébines en général et algériennes en particulier, en soutenant Benzema "Ses origines?" ", a demandé Nasri, qui en a gros sur la patate à l'encontre de Didier Deschamps, et ne se gêne pas pour mettre les pieds dans le plat sur l'éternelle polémique Benzema".

Share

Pubblicità



© Molisedoc. Tutti i diritti riservati.